Livraison offerte à partir de 100€ trouver mon futur masturbateur
Livraison Gratuite à partir de 100€ SAV Français Livraison Rapide entre 2 et 5 jours ouvrables colis discret Expédition en 24/48h

Le syndrome de la Death Grip : Qu’est-ce que c’est et comment la soigner ?

Un mal méconnu par la plupart des hommes, mais qui peut faire des ravages dans l’intimité de chacun, voici le syndrome de la Death-Grip.

Tout se passe bien dans votre relation intime, vous arrivez à avoir une bonne érection, mais vous n’arrivez pas à éjaculer durant l’acte ?

C’est que vous avez surement le syndrome de la Death-Grip.

En dehors de ce nom qui intimide, voyons ensemble ce qu’est ce syndrome, comment est-elle survenue, et surtout, comment la soigner.

Voyons tout cela ensemble.

Attention à ne pas confondre Death-Grip et “la main du mort” ! Cette dernière est une technique de masturbation consistant à arrêter l’afflux sanguin dans sa main pour se masturber. Cette technique donne la sensation qu’une personne autre que nous nous masturbe.
MarcoMarco

Qu’est-ce qu’est le syndrome de la Death Grip ?

en finir avec la death grip

Le syndrome de la death grip est simplement le fait de ne pas réussir à éjaculer dans sa partenaire durant la pénétration.

Vous ne comprenez pas, pourtant tous les voyants sont au vert :

  • Vous et votre partenaire, vous êtes excités.
  • Vous n’avez aucun problème d’érection à déclarer.
  • Vous n’avez aucune MST.
  • Vous n’êtes pas stressé.

Alors, oui, il y a de grandes chances que vous soyez atteint de ce mal qui touche énormément d’hommes.

Ce syndrome a été découvert par Dan Savage en 2003. Sachez que ce problème existe aussi chez les femmes, on parle alors de “dead vagina syndrome“.

Rapide FAQ à propos du syndrome de la Death Grip :

 

Est-ce que le syndrome de la Death Grip se soigne ?

  • Bien que chaque cas soit différent, la plupart du temps ce syndrome se soigne.

Comment se soigner du syndrome de la Death Grip ?

  • Dans un premier temps, arrêtez de vous masturber trop fréquemment. Ensuite, changez vos habitudes de masturbation. Lisez notre article pour plus de détails.

 

Pourquoi avez-vous le syndrome de la Death grip ?

pourquoi syndrome death grip

Il existe de nombreuses raisons, qu’elles soient personnelles ou bien connues de tous. Ainsi, nous allons énumérer les raisons les plus communes chez l’homme.

Vous vous masturbez trop souvent avec votre main :

Quel homme n’a pas d’habitude de masturbation ? Vous avez une main préférée ? Une vitesse de va-et-vient préférée ?

Voici une des raisons principale de la death Grip.

En vous masturbant depuis des années avec la même main, vous savez inconsciemment, quelle pression et vitesse exercer sur votre pénis pour éjaculer durant la masturbation.

En répétant encore et encore cette habitude, votre cerveau s’est conforté dans cette routine masturbatoire.

Ainsi, vous ne pouvez plus éjaculer qu’en répétant cette même pression et vitesse de masturbation que vous pratiquez des années !

Vous regardez trop de porno

trop e porno death grip

Quand vous imaginez un acte sexuel, vous pensez à un gangbang interracial ? À une magnifique femme sur un canapé noir en cuir ?

Votre cerveau est habitué à être stimulé par des vidéos porno de tout genre pour que vous puissiez jouir.

Comment soigner le syndrome Death Grip ?

Soyez rassuré, par chance, il existe de nombreux moyens de soigner ce syndrome de malheur.

Que ce soit avec un traitement, un changement d’habitudes, ou bien d’autres moyens, vous pouvez vous défaire du syndrome de la Death Grip qui met à mal la sexualité dans votre couple.

Arrêter la masturbation durant, au moins, une semaine

arret masturbation death grip

La première solution pour soigner ce syndrome chez l’homme est d’arrêter la masturbation solitaire durant un moment.

Quand nous disons « un moment », c’est minimum une semaine. Courage !

En arrêtant la masturbation durant ce laps de temps : 

  • Votre pénis deviendra plus sensible
  • Vous commencerez à perdre votre habitude masturbatoire
  • Vous aurez plus de testostérone
  • Vous serez beaucoup plus excité 

En soi, vous mettez toutes les chances de votre côté en mettant en pause la masturbation pour pouvoir éjaculer durant la pénétration de votre partenaire.

Utilisez un masturbateur pour homme

masturbateur fleshlight

Le masturbateur Fleshlight Lana Rhoades

Sachez que l’utilisation d’un masturbateur pour homme, comme les vaginettes ou les fleshlights, peuvent vous aider à ne plus avoir ce problème.

Ces derniers ont des textures reproduisant une imitation de parois vaginales et simulant une véritable pénétration quand vous les utilisez.

Ainsi, en changeant vos techniques de masturbation habituelles, vous réussirez à tromper votre cerveau.

À force de bonne volonté et d’entraînement avec ces sextoys pour homme, le syndrome de la Death grip ne devrait qu’être un lointain et mauvais souvenir.

Reprenez la masturbation en douceur et différemment

nettoyage simple

Après avoir arrêté la masturbation excessive pendant au minimum 1 semaine, essayez de vous masturber différemment :

  • Tentez d’avoir une érection sans toucher votre pénis
  • Demandez à votre partenaire de vous masturber jusqu’à l’orgasme
  • Caressez et tapoter votre pénis

Si vous peinez encore à éjaculer en adoptant ces techniques, c’est qu’inopinément, vous êtes toujours sous l’influence du syndrome de la Death-grip.

Tentez les autres méthodes énumérées plus haut dans l’article et arrêtez de vous masturber encore une semaine ou plus.

Limitez le visionnage de films pornographiques :

porno vr interactif

Si vous pensez être accro aux films porno, il serait raisonnable de restreindre vos visionnages.

Énormément d’hommes se masturbent en regardant du porno, que ce soit du porno VR ou traditionnel.

Ces derniers ont besoin d’être stimulés durant leur masturbation, en regardant des scènes très chaudes ou des fantasmes inavouables qu’ils ne pourront faire avec leur partenaire.

Cela a pour effet de créer de fausses expectations, et qui les décevra quand ils pénétreront leur partenaire.

Essayez de vous défaire du porno, que ce soit pour votre cerveau et votre libido dans le but d’améliorer vos sensations et vos attentes lors de l’acte d’amour avec votre partenaire.

Ne vous masturbez pas trop fort ni trop vite

reduire vitesse masturbation death grip

Sachez que changer ses habitudes de masturbation est la solution numéro 1 pour en finir avec ce maudit syndrome de la death Grip.

Relâchez la poigne de votre main sur votre pénis quand vous vous masturbez et réduisez la friction entre ces deux dernières.

Prenez du lubrifiant à base d’eau pour vous masturber et ralentissez la cadence.

Changez de mouvement et alternez la position de votre main sur votre pénis, vous donnant l’impression que ce n’est vraiment votre main qui vous masturbe.

Évidemment, utilisez ces nouvelles techniques mettront du temps à vous mener jusqu’à l’orgasme. Cependant, c’est en changeant ses habitudes que vous pourriez enfin dire au revoir au syndrome de la death grip !

L’analyse des études sur les causes du syndrome de la Death grip :

La cause de la “Death Grip” se trouve dans son nom même : elle est essentiellement due à l’utilisation d’une pression forte et si rapide de votre main durant la masturbation que vous ne pouvez pas obtenir suffisamment les mêmes sensations de pénétration durant les rapports sexuels.

Des chercheurs ont étudié la diminution de la sensibilité du pénis due à des facteurs tels que :

  • La masturbation fréquente,
  • Les habitudes de masturbation
  • La pression continue du pénis.

Cette étude a montré qu’une fois ces habitudes masturbatoires adoptées, il est probable qu’elles perdurent, car les rapports sexuels ne peuvent plus procurer les mêmes sensations que la masturbation solitaire.

Le cas des cyclistes et la death grip

cycliste death grip

Les cyclistes masculins signalent souvent des engourdissements génitaux, même si le cyclisme et la masturbation sont deux choses totalement différentes.

En fait, selon une étude, 19 % des cyclistes ont présenté des symptômes de dysfonctionnement érectile après de longues séances d’entraînement. La pression et la friction continues affectent la sensibilité de leur pénis.

En bref, plus vous utilisez une prise serrée pendant que vous vous masturbez, plus cela peut affecter les terminaisons nerveuses du pénis, et donc plus vous devez exercer de pression ou de vitesse pour éjaculer. Il peut s’agir d’un cercle vicieux difficile à rompre.

Plus inquiétant encore, plus le problème s’aggrave, plus vous risquez d’avoir du mal à apprécier les rapports sexuels avec un partenaire.

La bouche ou le vagin de votre partenaire n’est peut-être pas en mesure de vous procurer les mêmes sensations que celles dont vous avez besoin pour jouir – les sensations que votre corps a apprises pendant l’autostimulation.

Vous devez sûrement maintenir une prise ferme ou des mouvements plus rapides pour atteindre l’orgasme, ce qui peut être impossible sans stimulation manuelle lors de rapports sexuels réels.

Les potentielles autres raisons liées au syndrome de la Death Grip :

En dehors de vos habitudes de masturbations qui ont provoqué ce syndrome, il peut y avoir d’autres facteurs accentuant ce problème d’éjaculation.

L’âge :

age death grip

L’âge joue toujours un rôle dans les risques de dysfonctionnement sexuel.

D’une manière générale, votre pénis peut devenir moins sensible à la stimulation sexuelle à mesure que vous vieillissez.

Si vous n’avez jamais rencontré de problème d’éjaculation avant, le facteur âge est certainement lié au fait que vous ayez de plus en plus de mal à jouir lors de la pénétration.

Des problèmes d’ordre psychologiques :

probelme psychologique death grip

Les désagréments de dysfonctionnement sexuels, notamment l’incapacité à l’éjaculation, peuvent être aussi liés à des entraves psychologiques profondes.

Des études ont identifié un panel de facteurs psychologiques bloquants :

  • Des idées reçues désignant la masturbation et le sexe comme mauvais.
  • La peur de rendre votre partenaire enceinte.
  • Des sensations négatives à propos du sexe.
  • Des antécédents d’abus sexuels.
  • Une frustration ou une colère inavouée auprès de votre partenaire.

Les personnes ayant des troubles d’anxiété et de dépressions peuvent être aussi assujettis à des problèmes d’éjaculation, amenant au syndrome de la Death grip.

Votre état de santé :

santé death grip

Si vous avez réduit votre cadence de masturbation et vos habitudes et que vous ne voyez toujours pas d’amélioration concernant votre capacité à jouir lors de la pénétration, faites un point sur votre état de santé.

De nombreuses maladies affectent la sensibilité et la fonction nerveuse de pénis, surtout si une maladie que vous avez n’est pas détectée.

Par exemple, cette étude montre que le diabète peut entraîner des lésions nerveuses qui affectent l’ensemble du corps, y compris le pénis.

Les problèmes de thyroïde peuvent également être en cause, car la thyroïde affecte les niveaux d’hormones.

Sachez qu’un faible taux de testostérone, et donc de libido, peut pareillement être lié à des problèmes de performance sexuelle.

Ce qui nous amène à notre prochain coupable le plus probable : les médicaments.

Les médicaments :

médicament death grip

Certains médicaments sont fortement associés à des soucis de performances sexuelles. Par exemple, des études montrent que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), couramment prescrits pour traiter la dépression, peuvent entraîner un retard de l’orgasme chez les hommes.

Mais au-delà des ISRS, d’autres médicaments peuvent causer des problèmes similaires en interférant avec les impulsions nerveuses qui réduisent les niveaux de sensibilité du pénis.

Ce qu’il faut retenir à propos du syndrome de la Death grip :

Même si le syndrome de la Death Grip n’est pas un problème médical diagnostiquable, pour certains hommes, cela peut être un véritable ennui quotidien engendrant une souffrance.

Une pression trop forte pendant la masturbation entraîne potentiellement une incapacité à profiter pleinement des rapports sexuels avec un partenaire, voire une incapacité à éjaculer.

Cependant, d’autres facteurs peuvent également être en cause comme vu plus haut.

Si vous pensez que vos habitudes de masturbation vous empêchent d’avoir une vie sexuelle épanouie, il vous suffit peut-être de modifier vos habitudes et vos techniques de masturbation.

Alors, détendez-vous, littéralement et métaphoriquement, concernant la masturbation. Si vos nouvelles habitudes ne changent pas le résultat, vous devrez sûrement prendre d’autres mesures et aller voir un spécialiste.

marco
Ecrit par Marco - Le testeur officiel de l'équipe
Envie de partager votre avis ?

Laisser un commentaire

Masturbateur Masculin
Logo
Register New Account
Reset Password
Shopping cart